Le prix Darwin
Le club des cons RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Google

Perles des assurances « J'ai signé le constat mais ça conte pas j'avais pas
mes lunettes et j'ai rien vu de ce qui était dedans. »

Le prix Darwin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum -> Véridique !
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
papycon
Administrateur


Inscrit le: 23 Aoû 2004
Messages: 1263
Localisation: Liévin

MessagePosté le: 01 Oct 2006 - 09:06    Sujet du message: Le prix Darwin Répondre en citant

LE PRIX DARWIN - 1996...

(Prix darwin = façon stupide de mourir ou de se mettre dans une situation complètement absurde)

En 1996, le prix fut attribué à un sergent de l'Armée de l'air américaine qui attacha un moteur à réaction à sa voiture et s'écrasa contre une falaise à des centaines de mètres au-dessus de la route.


DES CANDIDATS :

1. San Jose Mercury News - Un homme matraquait le pare-brise de la voiture d'une ex-fiancée avec la crosse d'un fusil. Une balle partit et le tua net.

2. Hickory Daily Record - Ken Charles Barger, 47 ans, se tua quand le téléphone le réveilla à son domicile à Newton, N.C. En pensant attraper le combiné, il empoigna son Smith & Wesson 38 Spécial, et se tira une balle dans l'oreille.

3. Le 25 mars 1996, un homme fut retrouvé mort dans son lit sans cause apparente. Les policiers constatèrent un taux élevé de gaz méthane dans son sang et dans sa chambre, qui était sans ventilation. Ils supposèrent que celui-ci résultait de son alimentation, composée exclusivement de choux et de flageolets. Trois personnes qui se portèrent à son secours tombèrent malades et l'état de l'un d'eux nécessita une hospitalisation. Il n'y a pas que les dinosaures...

4. UPI, Toronto - Un notaire de 39 ans, Garry Hoy, tomba du 24e étage de l'immeuble Bank Tower à Toronto en démontrant la solidité des vitres à des étudiants. Son coup d'épaule brisa la vitre et il passa à travers.

5. AFP, Le Caire, Égypte - Six personnes se noyèrent en essayant de sauver un poulet qui tomba dans un puits de 20m. Un adolescent de 18 ans fut le premier à descendre suivi de sa sœur et ses deux frères, qui ne savaient pas nager. Deux voisins qui leur portèrent secours se noyèrent à leur tour. Par contre, en récupérant les cadavres, les sauveteurs trouvèrent le poulet qui survécut.

6. James Burns, 34 ans, se tua à Alamo (Michigan) en essayant de réparer son camion. Il demanda à un ami de conduire le camion sur la nationale pendant qu'il s'accrochait en dessous pour déceler l'origine d'un bruit insolite. Malheureusement, ses vêtements s'enroulèrent autour de l'essieu et il les suivit.

7. Karen Lee Joachimi, 20 ans, fut arrêtée à Lake City (Floride) quand elle essaya de braquer le propriétaire d'un motel à l'aide d'une tronçonneuse électrique qui n'était même pas branchée sur une prise.
_________________
Si on m'avait foutu à la porte chaque fois que j'ai dit des conneries, j'aurais passé ma vie dehors...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
papycon
Administrateur


Inscrit le: 23 Aoû 2004
Messages: 1263
Localisation: Liévin

MessagePosté le: 02 Oct 2006 - 08:50    Sujet du message: Répondre en citant

LE PRIX DARWIN - 1997...

Le lauréat du prix Darwin pour 1997 s'appelle Larry Waters, de Los Angeles, un des rares à avoir survécu à son exploit. Tout petit, il rêvait déjà de voler ; c'est pourquoi, une fois ses études terminées, il intégra l'armée de l'air, avec l'espoir de devenir pilote.

Malheureusement, une vue déficiente l'en empêcha et il dut se contenter de regarder passer les avions depuis la cour derrière sa maison.

Un jour, il eut une idée de génie qui allait lui permettre de voler. Il se rendit au magasin le plus proche qui vendait du matériel provenant des surplus de l'armée et y acheta 45 ballons météorologiques, d'un diamètre dépassant un mètre, ainsi que quelques bouteilles d'hélium. De retour chez lui, il fixa les ballons au transat de son jardin, qu'il attacha au pare-chocs de son 4x4 avant de gonfler les ballons. Il se munit de quelques provisions, ainsi que de son pistolet à air comprimé, destiné à faire éclater un certain nombre de ballons pour lui permettre de redescendre sur terre le moment venu.

Ensuite il s'installa dans son transat et s'attacha solidement, en pensant planer pendant quelques heures à une dizaine de mètres au-dessus de sa maison. Les choses ne se passèrent pas comme il supposait. En coupant la corde qui l'attachait à sa voiture, au lieu de s'envoler en douceur comme prévu, il partit comme le boulet d'un canon jusqu'à 4000 mètres d'altitude.

A cette hauteur-là, il n'osait plus faire éclater ne serait ce qu'un ballon, de peur de se déséquilibrer et dut se résigner à planer pendant plus de 14 heures, mort de peur et de froid. Ensuite les vrais ennuis commencèrent.

Il atteignit les couloirs d'atterrissage de l'aéroport international de Los Angeles. Le premier à le repérer se trouva être le pilote d'un avion de United Airlines, qui signala à la tour de contrôle la présence d'un homme armé dans un transat. Le radar confirma qu'un objet planait effectivement à 4000 mètres au-dessus de l'aéroport. Le plan rouge était déclenché et un hélicoptère décolla à la tombée de la nuit.

Malheureusement un vent de terre se leva et emporta Larry vers la mer, suivi de près par l'hélicoptère, qui ne réussit à le rattraper qu'au bout de plusieurs kilomètres. Une fois que l'équipage eut compris que Larry ne représentait aucun danger, ils essayèrent de se rapprocher mais échouèrent à cause des turbulences provoquées par les pales.

Ils le remorquèrent donc jusqu'au rivage où Larry fut arrêté par la police de Los Angeles pour avoir violé l'espace aérien. Pendant qu'on l'emmena, les menottes aux poignets, un journaliste qui avait assisté au sauvetage, lui demanda pourquoi il avait fait cela. Sans s'émouvoir outre mesure, Larry lui répondit:

- "On ne peut pas rester comme ça les mains dans les poches toute la journée..."


UN CANDIDAT :

Un des candidats en 1997 était un homme qui monta en haut d'un pylône dans le Connecticut, avec 6 canettes de bière, après s'être disputé avec sa fiancée. Ayant vidé 5 canettes, à 20m du sol, il éprouva le besoin de vider sa vessie mais ayant la flemme de redescendre, décida donc de le faire sur place. L'inconvénient de l’électricité, c'est qu'il n'est pas nécessaire de toucher le fil pour s'électrocuter, surtout avec des lignes de 115 000 volts. De plus, l'urine se trouve être un excellent conducteur d'électricité. Dès qu'il commença à uriner, l'électricité remonta le jet jusqu'aux organes génitaux et le fit tomber de sa perche. Ayant décelé une baisse momentanée de tension sur la ligne, la compagnie d'électricité dépêcha sur place un dépanneur.

En arrivant, il trouva un homme mort au pied du pylône, avec de la fumée qui sortait de sa braguette ouverte, et en haut une canette de bière.
_________________
Si on m'avait foutu à la porte chaque fois que j'ai dit des conneries, j'aurais passé ma vie dehors...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
papycon
Administrateur


Inscrit le: 23 Aoû 2004
Messages: 1263
Localisation: Liévin

MessagePosté le: 05 Oct 2006 - 00:40    Sujet du message: Répondre en citant

LE PRIX DARWIN - 1998...

Le Darwin Award 1998 a été décerné, une fois n'est pas coutume, a un Allemand. Feu Werner R. était gardien de zoo. L'éléphant du parc, qui faisait l'admiration des foules, était depuis un certain temps fort malade, pris, comme ça arrive à tout un chacun, de constipation. Le brave Werner lui a donc administré une bonne vingtaine de laxatifs spécialement conçus pour déboucher les intestins. Il n'aurait pas dû stationner sous l'anus de la bête : sans crier gare, une véritable nuée ardente de gaz nauséabonds et empoisonnés allaient l'étourdir et le clouer par terre. Puis, les intestins du pachyderme libérèrent 120 (cent vingt) kilos de matière fécale qui attendaient la depuis une semaine, et se déversèrent sur le brave gardien qui trépassa dans d'atroces souffrances...


LES CANDIDATS :


Ricardo S., de Los Angeles, Californie, était en train de cambrioler un magasin. Pour avoir les deux mains libres et comme il faisait nuit, il tenait sa lampe de poche dans sa bouche. Il est malencontreusement tombé la tête la première et a été étouffé par sa maglite.


Mike G., de Miami, Floride, avait un très bon pote qui voulait lui montrer la redoutable efficacité de son nouveau gilet pare-balles non seulement contre lesdits projectiles, mais aussi contre l'arme blanche. Le poignard est entré dans son cœur comme dans du beurre...


George B., de Chicago, Illinois, est mort étouffé en essayant de retrouver sa pièce de 25 cents tombée dans une bouche d'égout.
_________________
Si on m'avait foutu à la porte chaque fois que j'ai dit des conneries, j'aurais passé ma vie dehors...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
papycon
Administrateur


Inscrit le: 23 Aoû 2004
Messages: 1263
Localisation: Liévin

MessagePosté le: 05 Oct 2006 - 00:45    Sujet du message: Répondre en citant

LE PRIX DARWIN - 1999...

Un jour, en jouant au football, Tom s'ennuyait tout seul dans ses buts. Il commença donc à escalader le poteau des buts. Une fois en haut du poteau, Il se laissa glisser. Mais il n'avait pas remarqué le petit crochet sur ce même poteau. Il glissa donc lentement le long du poteau, arriva sur le crochet. Et manque de chance, un de ses testicules s'accrocha, et resta accroché ! ! !
Tom tomba par terre, agonisant, pendant que son testicule gauche se balançait sur le poteau, tel un trophée …


Salt Lake City. Tomaszewski et son partenaire homosexuel Andrew Kiki Farnum ont été admis pour un traitement d'urgence après qu'un rapport eut sérieusement mal tourné. " J'ai poussé un tube en carton dans son rectum et glissé Raggot, notre hamster, à l'intérieur " a-t-il expliqué. " Comme d'habitude, Kiki a crié Armageddon pour indiquer qu'il en avait assez. J'ai essayé de récupérer Raggot mais il ne sortait pas, j'ai donc regardé dans le tube et craqué une allumette, pensant que la lumière pouvait l'attirer ".
A une conférence de presse, un porte-parole de l'hôpital a décrit ce qui s'est passé ensuite. " L'allumette a enflammé une poche de gaz intestinal et une flamme a jailli du tube, enflammant les cheveux de M. Tomaszewski et brûlant sévèrement sa figure. Elle a aussi mis le feu au pelage du hamster, qui, à son tour, a enflammé une poche plus grande de gaz plus loin dans l'intestin, propulsant le rongeur comme un boulet de canon. Tomaszewski a été brûlé au deuxième degré et a eu le nez cassé par l'impact avec la gerbille, tandis que Farnum a été brûlé au premier et au deuxième degré à son anus et sur la partie inférieure de son intestin. "
(Lu dans le Los Angeles Times du 15/03/1999)


UN LAURÉAT :


(2 août 1999, Washington) La police a rapporté qu'un homme de 19 ans urinait du bord d'un pont au-dessus de l'autoroute. Soudain, il a perdu pied et est tombé. Chute qui évidement entraîna sa mort.
_________________
Si on m'avait foutu à la porte chaque fois que j'ai dit des conneries, j'aurais passé ma vie dehors...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
papycon
Administrateur


Inscrit le: 23 Aoû 2004
Messages: 1263
Localisation: Liévin

MessagePosté le: 09 Oct 2006 - 08:44    Sujet du message: Répondre en citant

LE PRIX DARWIN - DIVERS

Le terroriste irakien Khay Rahnajet reçut par la poste un paquet marqué "Retour à l'envoyeur", pour cause d'affranchissement insuffisant. Oubliant qu'il s'agissait d'une bombe qu'il avait lui-même envoyé, il l'ouvrit et fut déchiqueté.


Un avocat défendant un homme accusé de vol à l'étalage essaya cette défense créative: " Mon client a innocemment introduit son bras à travers la fenêtre le ressortit avec quelques bijoux. C'est son bras et point lui que l'on doit punir." Avec un sourire, le juge lui répondit : " Bien Maître, utilisant votre logique, je condamne le bras de l'accusé à une peine d'emprisonnement d'un an. Il peut accompagner son bras en prison ou pas, à lui de choisir .. "A ces mots, l'avocat, hilare, s'approche de son client, l'aide à décrocher son bras artificiel, le laisse sur la table et quitte le tribunal avec son client, libre...


Petite annonce parue dans un grand quotidien écossais : Pâtisserie centre ville Glasgow recherche vendeuse diabétique.


Le coût moyen pour nettoyer un phoque après la catastrophe de l'Exxon Valdez en Alaska était de 80 000$. Au cours d'une cérémonie spéciale, deux des phoques qui avaient coûté le plus cher à sauver ont été relâchés dans l'océan sous les applaudissements de la foule... qui put les voir se faire dévorer par un orque une minute plus tard.


En 1992, Frank Perkins de Los Angeles tenta de battre le record du monde de station assise au sommet d'un mat. Souffrant de la grippe, il en descendit à huit jours de battre le record qui était de 400 jours pour découvrir que son sponsor avait fait faillite, que sa petite amie était partie et que son téléphone et son électricité étaient coupés.


Deux voleurs du Michigan entrèrent chez un disquaire secouant nerveusement leurs revolvers. Le premier cria : " Personne ne bouge ! " Quand son partenaire bougea, le premier bandit effrayé le descendit.


Une femme qui roulait au milieu du désert américain s'est faite arrêter par la police : il est interdit de rouler seule dans le désert. Lors de son jugement, celle-ci s'est défendue en prétextant qu'elle n'était pas seule puisqu'elle était enceinte. Grâce à cela elle n' a pas été condamnée. Mais, la police ne lâchant pas sa prise a fait appel en prétextant qu'il était interdit dans ce cas là d'être à deux sur le même siège... elle a donc écopé d'une amende !!!


A Seattle, un automobiliste s'est fait attraper par un radar car il roulait trop vite. Quelques jours plus tard, la police lui a envoyé une amende de US$ 40.-- et une photo de sa voiture prise par le radar. Au lieu de payer son amende, l'automobiliste à pris une photo de deux billets de US$ 20.-- et l'a envoyée à la police. La police à répondu sous la forme d'une troisième photo: Celle de menottes. L'automobiliste a été illico presto payer son amende.....
_________________
Si on m'avait foutu à la porte chaque fois que j'ai dit des conneries, j'aurais passé ma vie dehors...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum -> Véridique ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum